En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Microsoft Clarity

Les cookies de Microsoft Clarity permettent de connaitre la frequentation du site et le parcour utilisateur.

Menu
  • Se connecter
  • Retour sur nos mobilisations

    février 13, 2024

    Comme annoncé par le Premier ministre Gabriel ATTAL, les préfets ont enclenché les consultations pour travailler sur la simplification. Ainsi, cette semaine, du 5 au 9 février, ce ne sont pas moins de cinq réunions d’environ trois heures qui se sont tenues dans les locaux de la préfecture de la Manche, réunissant les syndicats agricoles, la Chambre d’agriculture et les services de l’Etat. LA FDSEA 50 et les JA participent activement à ces réunions et sont force de proposition dans tous les domaines : les contrôles, la fiscalité, les aides-PAC, l’environnement, l’urbanisme…

    Dans cette phase d’échanges, nous constatons l’esprit d’ouverture des participants, disposés à revoir leurs pratiques, à la recherche de simplification, de bon sens, de pragmatisme. Nous pouvons nous rendre compte qu’il n’y a pas de sujets tabous.

    Cette phase de consultation, qui se tient à l’identique dans tous les départements, va être suivie d’une remontée de ces idées dès cette fin de semaine au plus haut niveau de l’Etat. Il faudra attendre ensuite des décisions qui permettront de définir ce qui peut être défini à l’échelle du territoire national, de la région et du département. Nous savons que les préfets auront à leur main de prendre en compte la géographie, le climat, le contexte, mais le Premier ministre devra en définir le périmètre.

    Nous sommes confiants sur l’avancée de ces sujets, mais nous restons vigilants, car les intentions devront se transformer en actes concrets.

    Comme évoqué dans notre dernière lettre hebdomadaire, notre mobilisation exemplaire a fait bouger le monde agricole comme on ne l’avait pas vu depuis longtemps ; maintenant, comme au rugby, il faut transformer l’essai.

    Vous aimeriez lire aussi

    Elections européennes et leurs conséquences : pas question de mettre l’agriculture en pause !
    A l’issue du résultat du scrutin des élections européennes, le Président de la République a...
    Européennes, votez, c’est décidé !
    Les mobilisations du réseau FNSEA-JA depuis plusieurs années qui se sont accentuées cet hiver sous...
    Une PLOA à enrichir en concrétisant les attentes sur le revenu et la compétitivité
    La PLOA a été adoptée mardi dernier en première lecture par l’Assemblée nationale. Les interventions...